Rechercher

[L'ADN] Trans K : l’entreprise qui vous empêche de vieillir


Trans K, l’entreprise qui vous empêche de vieillir

MÉLANIE ROOSEN LE 5 SEPT. 2017

#TRANSHUMANISME


Trans K affole les réseaux depuis juin… Derrière une alléchante promesse, la meilleure promo de l’été… On vous dit tout.


Au mois de juin, la création de la page Facebook de Trans K a intrigué de nombreux internautes. A coups de vidéos énigmatiques, l’entreprise se présente comme un « pionnier des biotechnologies », regroupant les « meilleurs experts en génétique, biologie, informatique et sciences du cerveau ». Le tout, au service de l’évolution humaine. L’objectif : vaincre l’une de nos plus grandes faiblesses – la vieillesse. Sur le site de l’entreprise, les équipes décrivent dans quelle mesure leurs pratiques et techniques pourraient augmenter le potentiel de l’Homme, accroître son intelligence et améliorer son avenir. En fouillant un peu, on se rend compte que ces mêmes équipes ont des profils sur LinkedIn, Twitter, et autres.


Alors qu’en est-il ? L’avenir de l’Homme est-il vraiment entre les mains de Trans K ?

Sur Facebook, les réactions sont mitigées. Intrigués, tentés, horrifiés, sceptiques… Les internautes tentent de comprendre ce qui se cache derrière ces scientifiques hors du commun. On a trouvé. Derrière Trans K, un homme, qui n’est pas celui que l’on croit : si Stanislas Kursliev en est le président fictif, François-Régis de Guenyveau est bien réel. Et il est écrivain.

En août 2017, il a publié son premier roman, Un dissident. Entre anticipation et quête initiatique, le récit soulève les questions éthiques et philosophiques portées par le transhumanisme.


Voir l'article en intégralité ici

  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Twitter - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle